Cebu : une dernière pour la route

Ultime étape de notre itinéraire aux Philippines : Cebu. Nous passerons 5 jours à arpenter cette île avec ses paysages magnifiques, ses cascades et surtout son banc de sardines à quelques mètres du rivage. Plonger au coeur de ces milliers de poissons et apercevoir au même moment des tortues se balader tranquillement dans les fonds marins restera un souvenir incroyable !
La ville de Moalboal, célèbre pour ses "sardines run" (bancs de sardines à quelques mètres du bord de plage), sera notre camp de base durant 5 jours.
 Superbe plage mais le plus intéressant se trouve sous l'eau.

Sardines RUN !!!

Plonger au cœur d'un banc de sardines et observer leur coordination, leur synchronisation, quand la masse ne fait qu'un, était fascinant.
On décide de prendre la route et d'explorer l'île de façon autonome pour profiter au maximum de nos derniers jours sur l'archipel malgré les nuages noirs qui se profilent. Au pire, on s'abritera sous un palmier le temps que l’averse passe.
Encore un terrain de basket improbable, sur une route de montagne à plusieurs kilomètres du premier village.
 Beaucoup de vent, mais quelle vue !

 

Difficile de se lasser de ces lagons, encore une fois l'intérieur de l'île nous offre quelques endroits de ce genre : eau couleur bleue turquoise à l'ombre de la forêt.
 Les taxis locaux, plutôt sympas.
 La supérette du coin avec la seule télé des environs, les enfants s'installent à l’extérieur pour la regarder.
Les billets philippins représentant les trésors de la faune et de la flore locale, on aurait aimé les garder en souvenir, mais dans un tour du monde chaque dollar compte... donc à regrets, on a juste gardé des photos en souvenir.
 Dernier verre aux Philippines.
 Boarding time !

La suite... en Indonésie !

Ultime étape de notre itinéraire aux Philippines : Cebu. Nous passerons 5 jours à arpenter cette île avec ses paysages magnifiques, ses cascades et surtout son banc de sardines à quelques mètres du rivage. Plonger au coeur de ces milliers de poissons et apercevoir au même moment des tortues se balader tranquillement dans les fonds marins restera un souvenir incroyable !
La ville de Moalboal, célèbre pour ses "sardines run" (bancs de sardines à quelques mètres du bord de plage), sera notre camp de base durant 5 jours.
 Superbe plage mais le plus intéressant se trouve sous l'eau.
Plonger au cœur d'un banc de sardines et observer leur coordination, leur synchronisation, quand la masse ne fait qu'un, était fascinant. On décide de prendre la route et d'explorer l'île de façon autonome pour profiter au maximum de nos derniers jours sur l'archipel malgré les nuages noirs qui se profilent. Au pire, on s'abritera sous un palmier le temps que l’averse passe.
Encore un terrain de basket improbable, sur une route de montagne à plusieurs kilomètres du premier village.
 Beaucoup de vent, mais quelle vue !
Difficile de se lasser de ces lagons, encore une fois l'intérieur de l'île nous offre quelques endroits de ce genre : eau couleur bleue turquoise à l'ombre de la forêt.  Les taxis locaux, plutôt sympas.  La supérette du coin avec la seule télé des environs, les enfants s'installent à l’extérieur pour la regarder. Les billets philippins représentant les trésors de la faune et de la flore locale, on aurait aimé les garder en souvenir, mais dans un tour du monde chaque dollar compte... donc à regrets, on a juste gardé des photos en souvenir.
 Dernier verre aux Philippines.
 Boarding time !
Ultime étape de notre itinéraire aux Philippines : Cebu. Nous passerons 5 jours à arpenter cette île avec ses paysages magnifiques, ses cascades et surtout son banc de sardines à quelques mètres du rivage. Plonger au coeur de ces milliers de poissons et apercevoir au même moment des tortues se balader tranquillement dans les fonds marins restera un souvenir incroyable !
 Les taxis locaux, plutôt sympas.
 Dernier verre aux Philippines.
La ville de Moalboal, célèbre pour ses "sardines run" (bancs de sardines à quelques mètres du bord de plage), sera notre camp de base durant 5 jours.
 Superbe plage mais le plus intéressant se trouve sous l'eau.
Plonger au cœur d'un banc de sardines et observer leur coordination, leur synchronisation, quand la masse ne fait qu'un, était fascinant.
On décide de prendre la route et d'explorer l'île de façon autonome pour profiter au maximum de nos derniers jours sur l'archipel malgré les nuages noirs qui se profilent. Au pire, on s'abritera sous un palmier le temps que l’averse passe. Encore un terrain de basket improbable, sur une route de montagne à plusieurs kilomètres du premier village.
Difficile de se lasser de ces lagons, encore une fois l'intérieur de l'île nous offre quelques endroits de ce genre : eau couleur bleue turquoise à l'ombre de la forêt.
Les billets philippins représentant les trésors de la faune et de la flore locale, on aurait aimé les garder en souvenir, mais dans un tour du monde chaque dollar compte... donc à regrets, on a juste gardé des photos en souvenir.
 La supérette du coin avec la seule télé des environs, les enfants s'installent à l’extérieur pour la regarder.
 Boarding time !
 Beaucoup de vent, mais quelle vue !
Ultime étape de notre itinéraire aux Philippines : Cebu. Nous passerons 5 jours à arpenter cette île avec ses paysages magnifiques, ses cascades et surtout son banc de sardines à quelques mètres du rivage. Plonger au coeur de ces milliers de poissons et apercevoir au même moment des tortues se balader tranquillement dans les fonds marins restera un souvenir incroyable !
Plonger au cœur d'un banc de sardines et observer leur coordination, leur synchronisation, quand la masse ne fait qu'un, était fascinant. On décide de prendre la route et d'explorer l'île de façon autonome pour profiter au maximum de nos derniers jours sur l'archipel malgré les nuages noirs qui se profilent. Au pire, on s'abritera sous un palmier le temps que l’averse passe.
 Les taxis locaux, plutôt sympas.
 Dernier verre aux Philippines.
Encore un terrain de basket improbable, sur une route de montagne à plusieurs kilomètres du premier village.
 Boarding time !
La ville de Moalboal, célèbre pour ses "sardines run" (bancs de sardines à quelques mètres du bord de plage), sera notre camp de base durant 5 jours.
 Superbe plage mais le plus intéressant se trouve sous l'eau.
Difficile de se lasser de ces lagons, encore une fois l'intérieur de l'île nous offre quelques endroits de ce genre : eau couleur bleue turquoise à l'ombre de la forêt.
Les billets philippins représentant les trésors de la faune et de la flore locale, on aurait aimé les garder en souvenir, mais dans un tour du monde chaque dollar compte... donc à regrets, on a juste gardé des photos en souvenir.
 La supérette du coin avec la seule télé des environs, les enfants s'installent à l’extérieur pour la regarder.
 Beaucoup de vent, mais quelle vue !