Nous logions dans une guesthouse écolo avec plusieurs bungalows, douche en plein air sous un bananier, toilettes sèches et bonne ambiance, c'était vraiment sympa. Nous y avons rencontré plusieurs couples, qui, comme nous, faisaient un tour du monde. Nous avons sympathisé avec l'un d'entre eux, suisse, avec lequel nous sommes partis le lendemain pour une journée de randonnée dans le parc.

Chitwan National Park : Crocos, rhinos et gastro

Nous prenons la direction du sud du pays pour découvrir la faune et la flore des plaines népalaises, mais avant ça, il y a la route népalaise...
Nous sommes arrivés à Chitwan après 8 h de bus, ou plutôt de rodéo, sur des pistes. Nous n'avions jamais parcouru de routes aussi défoncées sur de longues distances, enfin sur 200 kms. Oui oui, vous avez bien lu : 8 h de route pour ne parcourir que 200 kms ! C'est une réelle épreuve : bosses, fossés, nids de poule, code de la route inexistant... bref nous étions heureux d'arriver à destination, même si on savait que d'autres gros trajets en bus nous attendaient...
Malheureusement, Flo a eu la tourista... et elle a passé une partie de notre séjour à Chitwan sur les toilettes !
Le jour suivant, nous avons loué des vélos pour explorer les environs.

la suite...

Nous logions dans une guesthouse écolo avec plusieurs bungalows, douche en plein air sous un bananier, toilettes sèches et bonne ambiance, c'était vraiment sympa. Nous y avons rencontré plusieurs couples, qui, comme nous, faisaient un tour du monde. Nous avons sympathisé avec l'un d'entre eux, suisse, avec lequel nous sommes partis le lendemain pour une journée de randonnée dans le parc.
Nous prenons la direction du sud du pays pour découvrir la faune et la flore des plaines népalaises, mais avant ça, il y a la route népalaise...
Nous sommes arrivés à Chitwan après 8 h de bus, ou plutôt de rodéo, sur des pistes. Nous n'avions jamais parcouru de routes aussi défoncées sur de longues distances, enfin sur 200 kms. Oui oui, vous avez bien lu : 8 h de route pour ne parcourir que 200 kms ! C'est une réelle épreuve : bosses, fossés, nids de poule, code de la route inexistant... bref nous étions heureux d'arriver à destination, même si on savait que d'autres gros trajets en bus nous attendaient...
Malheureusement, Flo a eu la tourista... et elle a passé une partie de notre séjour à Chitwan sur les toilettes !
Le jour suivant, nous avons loué des vélos pour explorer les environs.
Nous prenons la direction du sud du pays pour découvrir la faune et la flore des plaines népalaises, mais avant ça, il y a la route népalaise...
Nous sommes arrivés à Chitwan après 8 h de bus, ou plutôt de rodéo, sur des pistes. Nous n'avions jamais parcouru de routes aussi défoncées sur de longues distances, enfin sur 200 kms. Oui oui, vous avez bien lu : 8 h de route pour ne parcourir que 200 kms ! C'est une réelle épreuve : bosses, fossés, nids de poule, code de la route inexistant... bref nous étions heureux d'arriver à destination, même si on savait que d'autres gros trajets en bus nous attendaient...
Malheureusement, Flo a eu la tourista... et elle a passé une partie de notre séjour à Chitwan sur les toilettes !
Nous logions dans une guesthouse écolo avec plusieurs bungalows, douche en plein air sous un bananier, toilettes sèches et bonne ambiance, c'était vraiment sympa. Nous y avons rencontré plusieurs couples, qui, comme nous, faisaient un tour du monde. Nous avons sympathisé avec l'un d'entre eux, suisse, avec lequel nous sommes partis le lendemain pour une journée de randonnée dans le parc.
Le jour suivant, nous avons loué des vélos pour explorer les environs.