Il a d'abord fallu choisir notre 1er pays à visiter. Notre voyage débutant en décembre, beaucoup de pays étaient à éviter à cette période de l'année, soit à cause de l'affluence touristique, soit à cause de la météo et nous voulions garder de notre tour du monde un éventail d'expériences et de souvenirs de paysages très différents. Après quelques recherches et hésitations nous avons opté pour le Népal : pas trop de touristes, météo correcte, paysages singuliers, de plus, nous n'avions jamais parcouru de pays hindou. Avec un peu de recul, notre bilan est dans l'ensemble positif même si tout n'était pas parfait. Nous avions déjà visité quelques pays d'Asie du sud-est (Cambodge, Laos, Thaïlande, Myanmar) et ce que nous avions particulièrement aimé dans ces pays était la gentillesse et les sourires des habitants. Nous nous attendions donc à retrouver cet accueil au Népal et avons été un peu déçu car le contact était plus difficile, les gens sont plus froids, plus distants. Mais nous avons tout de même rencontré des gens très sympas. Le Népal est un pays difficile à découvrir car les routes sont très mauvaises, les trajets en bus se transforment rapidement en véritables épreuves. Il est donc difficile de s'éloigner et on réfléchit à deux fois lorsque l'on choisit de visiter un endroit plus reculé. Les conditions sanitaires sont loin d'être optimales. Malgré toutes nos précautions, nous sommes tous les deux tombés malades plusieurs fois, rien de grave, mais juste assez pour moins apprécier certains des moments passés là-bas.
Mis à part ces quelques désagréments, nous garderons d'excellents souvenirs et nous sommes ravis d'avoir découvert ce pays.
En premier lieu, le trek. Ces 5 jours passés dans l’Himalaya resteront un moment fort de notre voyage avec un spectacle à 360° à Poon Hill, au moment du coucher du soleil, c’était magnifique. Ensuite, les parcs nationaux où nous nous sommes retrouvés en pleine nature dans des paysages dignes d'une savane africaine avec en toile de fond les sommets enneigés et à quelques mètres de rhinocéros. Puis il y avait aussi tous ces détails : les vêtements typiques, les portes et bâtiments sculptés par milliers, les véhicules décorés, les yeux de Bouddha qui nous observaient partout, les drapeaux de prières bouddhistes qui flottaient dans les airs, les bols chantants, les pains tibétains, les couleurs, l’optimisme ambiant, les stupas partout, de toutes tailles, les vaches sacrées dans les rues, les singes sur les fils électriques... tous ces éléments que l'on a aimés et qui ont fait de notre périple au Népal un bon départ pour notre tour du monde.
Il a d'abord fallu choisir notre 1er pays à visiter. Notre voyage débutant en décembre, beaucoup de pays étaient à éviter à cette période de l'année, soit à cause de l'affluence touristique, soit à cause de la météo et nous voulions garder de notre tour du monde un éventail d'expériences et de souvenirs de paysages très différents. Après quelques recherches et hésitations nous avons opté pour le Népal : pas trop de touristes, météo correcte, paysages singuliers, de plus, nous n'avions jamais parcouru de pays hindou. Avec un peu de recul, notre bilan est dans l'ensemble positif même si tout n'était pas parfait.
Nous avions déjà visité quelques pays d'Asie du sud-est (Cambodge, Laos, Thaïlande, Myanmar) et ce que nous avions particulièrement aimé dans ces pays était la gentillesse et les sourires des habitants. Nous nous attendions donc à retrouver cet accueil au Népal et avons été un peu déçu car le contact était plus difficile, les gens sont plus froids, plus distants. Mais nous avons tout de même rencontré des gens très sympas. Le Népal est un pays difficile à découvrir car les routes sont très mauvaises, les trajets en bus se transforment rapidement en véritables épreuves. Il est donc difficile de s'éloigner et on réfléchit à deux fois lorsque l'on choisit de visiter un endroit plus reculé. Les conditions sanitaires sont loin d'être optimales. Malgré toutes nos précautions, nous sommes tous les deux tombés malades plusieurs fois, rien de grave, mais juste assez pour moins apprécier certains des moments passés là-bas. Mis à part ces quelques désagréments, nous garderons d'excellents souvenirs et nous sommes ravis d'avoir découvert ce pays.
En premier lieu, le trek. Ces 5 jours passés dans l’Himalaya resteront un moment fort de notre voyage avec un spectacle à 360° à Poon Hill, au moment du coucher du soleil, c’était magnifique. Ensuite, les parcs nationaux où nous nous sommes retrouvés en pleine nature dans des paysages dignes d'une savane africaine avec en toile de fond les sommets enneigés et à quelques mètres de rhinocéros. Puis il y avait aussi tous ces détails : les vêtements typiques, les portes et bâtiments sculptés par milliers, les véhicules décorés, les yeux de Bouddha qui nous observaient partout, les drapeaux de prières bouddhistes qui flottaient dans les airs, les bols chantants, les pains tibétains, les couleurs, l’optimisme ambiant, les stupas partout, de toutes tailles, les vaches sacrées dans les rues, les singes sur les fils électriques... tous ces éléments que l'on a aimés et qui ont fait de notre périple au Népal un bon départ pour notre tour du monde.